Dans quels cas un adhérent peut-il racheter son contrat ?

 
Le rachat n’est possible que de manière très exceptionnelle. Essentiellement en cas d’invalidité de l’adhérent, de liquidation judiciaire, de décès du conjoint ou du partenaire lié par un PACS, de situation de surendettement de l’adhérent et en cas de fin de droits aux allocations chômage.

Aucune relation
19/03/2014