Quelle est la déduction fiscale possible sur un contrat PERP ?

Le PERP permet de déduire de son revenu imposable les cotisations versées, dans la limite de 10% des revenus professionnels de l'année précédente après abattement de 10%... Eux-mêmes limités à huit fois le plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) de l'année précédente. Soit au plus 38 040 euros en 2016, et au minimum 3 804 euros. Point clé : on peut reporter sur trois ans la part de déduction fiscale non utilisée. En 2016, on bénéficie de l'enveloppe non consommée en 2015, 2014 et 2013.

Aucune relation
24/04/2014