Bienvenue Fermer

Vous êtes adhérent Médicis mais n'avez pas encore accès à votre espace personnel ?

Activer mon compte

Vous n'êtes pas encore adhérent ?

Souscrire
Bienvenue Fermer

Comment préparer sa retraite et réduire ses impôts ?

Comment préparer sa retraite et réduire ses impôts ? - Article | Médicis
Le contrat Madelin et le PERP garantissent à la fois une retraite complémentaire régulière versée sous forme de rente viagère dès la retraite et un avantage fiscal immédiat grâce à la déduction fiscale des cotisations l’année de leur versement. Si vous possédez plusieurs produits d’épargne retraite, renseignez-vous au préalable sur l’enveloppe de déduction d’impôts commune de vos placements.

S'assurer un revenu complémentaire en vue de sa retraite, c'est bien. Le faire en profitant des dispositifs de défiscalisation existants lorsqu'on est toujours en activité, c'est mieux. Plusieurs solutions existent pour bénéficier de déduction d’impôts tout en préparant au mieux sa retraite.

Dans l'immobilier, par exemple, le dispositif de la loi Pinel permet d'investir dans un bien neuf situé dans une des zones éligibles au dispositif et de bénéficier d'une réduction d'impôt pouvant atteindre 21 % du montant investi (dans la limite d’un certain plafond) pour une mise en location sur douze ans. Mais la valeur du bien immobilier n'est pas garantie dans le temps et devenir bailleur suppose d'y consacrer un minimum de temps et d'énergie afin de réaliser l’entretien du bien, de s’assurer du paiement des loyers, de trouver des locataires successifs, etc. Par ailleurs, il n'est pas toujours possible de faire coïncider la fin du remboursement du prêt souscrit pour l’acquisition du bien immobilier avec la date de départ à la retraite.
 

Fiscalité favorable du contrat Madelin et du PERP : déduction fiscale des cotisations

Pour ceux qui veulent éviter à la fois les complications et le risque lié à un investissement immobilier réalisé en vue de se constituer un complément de retraite, il existe des solutions plus simples et tout aussi efficaces sur le plan fiscal. A savoir le contrat retraite Madelin et le PERP (Plan d'Epargne Retraite Populaire). Le contrat Madelin est la solution épargne retraite conçue spécifiquement pour les travailleurs non-salariés (TNS) (artisans, commerçants, chefs d’entreprise, professions libérales). Le PERP, quant à lui, est un produit d’épargne retraite ouvert à tous, aussi bien aux TNS qu'aux dirigeants salariés et aux salariés.

Dans un cas comme dans l'autre, vous vous garantissez une rente viagère une fois à la retraite tout en déduisant vos cotisations de votre revenu imposable*, ce qui diminue mécaniquement votre niveau d'imposition. Il existe bien sûr des plafonds de déduction fiscale.

Quelle déduction d’impôts pour les versements sur un contrat Madelin ou sur un Perp ?

Avec un contrat Madelin, chaque année, vous pouvez déduire vos cotisations de votre revenu imposable ou de votre bénéfice à hauteur de 10 % de votre revenu d’activité majoré de 15 % pour la part du revenu qui dépasse le Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS), dans la limite de 8 PASS (soit, en application de cette règle, jusqu’à 73 504 € de cotisations intégralement déductibles en 2018). Un commerçant dont le revenu annuel professionnel est de 100 000 € va, par exemple, pouvoir cotiser jusqu'à 19 000 € sur son contrat Madelin et les déduire intégralement.

Dans le cas du PERP, les versements que vous effectuez sont intégralement déductibles de votre revenu imposable s’ils ne dépassent pas 10 % de vos revenus professionnels de l’année précédente (le tout plafonné à 31 382 € de versements déductibles en 2018). Si vous n’avez pas consommé vos plafonds de déductibilité des trois années précédentes, ils ne sont pas perdus et vous pouvez les réutiliser. Vous pouvez aussi profiter des plafonds non utilisés de votre conjoint. Et plus votre tranche marginale d'imposition est élevée, plus la baisse d'impôt maximale est importante : 14 122 € si vous êtes dans la tranche d’imposition à 45 %, 12 867 € dans la tranche à 41 %, etc.

Fiscalité applicable à la sortie d’un contrat Madelin ou d’un PERP

Le capital versé au titre du PERP (à hauteur de 20 % de l’épargne) est faiblement taxé, mais les rentes versées dans le cadre du PERP comme du contrat Madelin sont imposées comme des rentes, sans avantage fiscal particulier. 
 

Calcul du plafond épargne retraite : faites-vous accompagner pour le calcul de vos déductions d’impôts

Les conseillers Médicis connaissent parfaitement la réglementation et aident leurs adhérents à optimiser chaque année leur fiscalité.

Avantage supplémentaire : les indépendants qui envisagent de contracter un PERP pour la première fois bénéficient de la possibilité de cumuler les déductions fiscales de trois années en une seule. Une prime aux nouveaux entrants particulièrement intéressante si l'on dispose d'un petit capital d'avance.

Pour vous aider à découvrir les solutions d’épargne retraite adaptées à vos besoins, n’hésitez pas à solliciter un expert retraite Médicis.

* Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu sera effectif au 1er janvier 2019. Cette réforme prévoit que les revenus 2018 ne seront pas imposables (hors situations et revenus exceptionnels). De ce fait, les versements Madelin 2018 ne seront pas déductibles.