Bienvenue
Fermer

Vous êtes adhérent Médicis mais n'avez pas encore accès à votre espace personnel ?

Activer mon compte

Vous n'êtes pas encore adhérent ?

Souscrire
Bienvenue
Fermer

Qu’est-ce que le cumul emploi-retraite ?

Cumul emploi retraite - Fiche pratique | Médicis
Percevoir sa pension de vieillesse et un revenu d'activité professionnelle, c’est possible grâce au dispositif du cumul emploi-retraite. Présentation de ce dispositif.

3,5 % des retraités, soit 481 000 Français, ont une activité rémunérée, selon l’enquête Emploi de l’INSEE portant sur les chiffres de 2015. 18,7 % sont des artisans, commerçants et chefs d’entreprise.

Cumul total et cumul partiel ?

Pour bénéficier de sa pension retraite dans son intégralité, il est nécessaire de respecter trois critères :

  • être parti à la retraite à l'âge légal,
  • bénéficier d'une retraite à taux plein,
  • avoir liquidé ses pensions de vieillesse auprès de la totalité des régimes légaux de base et complémentaires.

Depuis le 1er avril 2017, pour les retraités ne respectant pas ces conditions, la pension de base est réduite à due proportion. C’est-à-dire que si le cumul de leurs revenus dépasse un certain seuil (voir ci-dessous), la réduction de leurs pensions correspond au montant du dépassement du plafond. Avant le 1er avril 2017, les pensions étaient purement et simplement suspendues.

Quid des pensions de retraite complémentaires ?

Les retraites complémentaires continuent d’être suspendues en cas de dépassement du plafond.

À noter que les cotisations vieillesse versées dans le cadre d’un cumul emploi-retraite n’ouvrent aucun droit supplémentaire.

Les seuils à ne pas dépasser

Si vous reprenez une activité salariée :

Les salaires et les pensions de base et complémentaires ne doivent pas dépasser le plus favorable de ces deux plafonds :

  • le dernier salaire perçu avant le versement de la retraite,
  • 1,6 Smic (soit 2 368,43 € bruts par mois en 2017).

Si vous reprenez une activité artisanale ou commerciale :

Les revenus d’activité annuels ne doivent pas dépasser 50 % du PASS (plafond annuel de la Sécurité sociale), soit 19 614 € en 2017. Seuil qui grimpe à 100 % du PASS (39 228 €) pour une activité exercée dans une zone de revitalisation rurale (ZRR) ou dans un quartier prioritaire.

Si vous reprenez une activité libérale :

Les revenus d’activité annuels ne doivent pas dépasser 100 % du PASS (39 228 €).

 

N’hésitez pas à demander conseil à votre caisse de retraite.

Retraite des dirigeants : comment s’y préparer quel que soit son âge
Retraite dirigeants solutions augmenter revenus - Dossier | Médicis
Panorama des retraites et retraités en 2017
Panorama retraite France 2017 étude DREES - Article Médicis