Création d'entreprises en France : bilan 2021 | Medicis | Médicis
Bienvenue Fermer

Vous êtes adhérent Médicis mais n'avez pas encore accès à votre espace personnel ?

Activer mon compte
Bienvenue Fermer

La création d'entreprises en France : état des lieux 2021

Création entreprise France 2021 - Médicis
En 2021, c'est un nombre record de 995 900 entreprises qui ont été créées en France, soit 17 % de plus qu’en 2020, année du précédent record malgré un fort recul des créations pendant le premier confinement en 2020. Le nombre de créations d’entreprises est à son plus haut niveau. Comme les années précédentes, la forte hausse de 2021 est portée par les immatriculations de micro-entrepreneurs. Les secteurs contribuant le plus à cette hausse sont les activités de transports et d’entreposage, les activités spécialisées, scientifiques et techniques et les autres services aux ménages. Les créations d’entreprises s’accroissent nettement dans toutes les régions.

Les chiffres clés de la création d’entreprises en 2021 en France

995 900 entreprises ont été créées en 2021 en France, soit 17 % de plus qu’en 2020. Le nombre total de créations d’entreprises atteint ainsi son plus haut niveau, supérieur de près de 80 % aux 560 000 créations d’entreprises annuelles enregistrées en moyenne entre 2010 et 2017, avant leur envolée à partir de 2018.

Comme pour les années passées, cette hausse est principalement due à l’essor des immatriculations d’entreprises individuelles sous le régime du micro-entrepreneur (ex auto-entrepreneur) (+ 17 % en 2021 par rapport à 2020). Le nombre de créations d’entreprises classiques augmente également fortement, tiré principalement par les créations sous forme de sociétés qui croissent de 24 %, soit la plus forte progression enregistrée sur les 10 dernières années.

En 2021, la part des micro-entrepreneurs dans le nombre total de créations d’entreprises diminue légèrement par rapport à 2020, à 64 %. Celle des entreprises individuelles classiques diminue (8 %, après 10 % en 2020), tandis que la part des sociétés progresse faiblement (27 %, après 26 % en 2020).

Création d’entreprises en 2021 : forte hausse des créations dans la plupart des secteurs

Comme en 2020, le secteur des transports et de l’entreposage est, en 2021, le premier contributeur à la hausse globale du nombre de créations d’entreprises (+ 25 100 créations par rapport à 2020, soit + 25 % en 2021). Avec 126 200 nouvelles entreprises en 2021, ce secteur génère 13 % de l’ensemble des créations d’entreprises, grâce notamment aux activités dans la livraison à domicile, principalement sous le régime du micro-entrepreneur. Dans ces activités, le nombre de créations est en essor depuis plusieurs années.

Le deuxième secteur contributeur à la hausse globale du nombre de créations d’entreprises est celui des activités spécialisées, scientifiques et techniques, qui rebondit en 2021 avec + 24 000 créations en un an, soit + 17 %, après un recul de 3 % en 2020. Avec 163 500 nouvelles entreprises, le secteur génère 16 % de l’ensemble des créations d’entreprise en 2021. L’augmentation est portée en 2021 par les activités de conseil pour les affaires et autres conseils de, les activités spécialisées de design et le conseil en relations publiques et communication.

Le secteur des autres services aux ménages est le troisième secteur contribuant le plus à la hausse globale des créations d’entreprises (+ 22 600 créations par rapport à 2020, soit + 42 % en 2021). Au sein de ce secteur, l’accroissement le plus fort concerne les autres services personnels non classés ailleurs (dont notamment les coachs, naturopathes, tatoueurs, etc.).

Les créations d’entreprises en forte augmentation dans toutes les régions

En 2021, le nombre de créations d’entreprises s’accroît dans toutes les régions.

Compte tenu de son poids dans l’économie, l’Île-de-France reste la région contribuant le plus à la hausse globale, avec 23 400 créations supplémentaires en 2021, mais la croissance des créations (+ 9 %) y est plus faible que dans les autres régions. En Île-de-France, le premier secteur contributeur à la hausse est celui des activités spécialisées, scientifiques et techniques. Le deuxième secteur contributeur à la hausse est celui des autres services aux ménages, notamment dans les autres services personnels non classés ailleurs.

Part des entreprises employeuses au moment de leur création

En 2021, seules 2 % des nouvelles entreprises emploient au moins un salarié au moment de leur création. En excluant les micro-entrepreneurs, la part des entreprises employeuses à la création passe à 6 %. Ces proportions diminuent légèrement par rapport à 2020.

Hors micro-entrepreneurs, les nouvelles entreprises sont le plus souvent employeuses dans l’hébergement et la restauration, la construction et l’industrie.

Les entreprises employeuses au moment de leur création en 2021 démarrent leur activité avec 2,9 salariés en moyenne (contre 3,0 en 2020).

La nature juridique des sociétés créées en 2021

En 2021, le succès des sociétés par actions simplifiées (SAS) se confirme à nouveau. Les SAS représentent 68 % des créations de sociétés en 2021, en hausse continue depuis 2014 où elles ne représentaient que 39 % des créations.

À l’inverse, la part des sociétés à responsabilité limitée (SARL) dans les créations de sociétés ne cesse de diminuer : majoritaires en 2014 (57 %), elles ne représentent plus que 30 % des sociétés créées en 2021.

Profil des entrepreneurs en 2021

Après une diminution régulière depuis 2010, l’âge moyen des créateurs d’entreprises individuelles reste stable en 2021, à 35 ans. La part des moins de 30 ans recule légèrement : elle est de 40 % en 2021, contre 41 % en 2020.

En 2021, les femmes ont créé 41 % des nouvelles entreprises individuelles. Cette proportion évolue peu depuis 2015, alors qu’elle augmentait progressivement depuis 30 ans. Elle est de 48 % pour les créations d’entreprises individuelles classiques et de 40 % pour les immatriculations sous le régime du micro-entrepreneur.

Comme les années précédentes, les femmes sont majoritaires dans la santé humaine et l’action sociale, les autres services aux ménages, l’industrie et l’enseignement. La part des hommes est plus élevée dans la construction, les transports et l’entreposage ainsi que dans l’information et la communication.

Voir également notre article : « Entreprises en France : quelle est la situation début 2021 ? »

Source : Insee Première - « Essor des créations de sociétés et de micro-entrepreneurs en 2021 » – Février 2022