Bienvenue
Fermer

Vous êtes adhérent Médicis mais n'avez pas encore accès à votre espace personnel ?

Activer mon compte

Vous n'êtes pas encore adhérent ?

Souscrire
Bienvenue
Fermer

Avez-vous préparé la transmission de votre entreprise ?

Avez-vous préparé la transmission de votre entreprise ?
Plusieurs possibilités existent lorsque le chef d’entreprise décide de transmettre son entreprise. 

Quelles sont les dispositions que doit prendre un chef d’entreprise lorsqu’il décide de transmettre son entreprise ? 

Trois possibilités principales s’offrent au décideur. Dans le cadre de cessation d’activité ou de reprise, il faut publier une annonce légale.

La transmission familiale dans la durée et la confiance 

Si un de vos enfants ou un membre de la famille est candidat à la reprise, l’avantage essentiel est celui de l’accompagnement et de la progressivité de votre éloignement des organes de direction. Plusieurs années avant de transmettre le contrôle total de l’entreprise, vous pourrez préparer le futur dirigeant. En le formant progressivement à la gestion, il fera partie de l’entreprise et sera d’autant mieux accepté par l’ensemble des associés et salariés. Les modalités sont la donation ou la cession. Dans tous les cas, il faut évaluer les conséquences patrimoniales.

La reprise par les salariés  

La reprise par les salariés : simple et facile pour les clients et partenaires.

La famille n’est pas candidate à la reprise de votre entreprise, ou vous ne souhaitez pas un tel scénario, les salariés peuvent être une solution qui garantira la poursuite de l’activité et le maintien de l’emploi. Dans tous les cas, la loi relative à l’économie sociale et solidaire (ESS) de juillet 2014 a défini un droit d’information préalable des salariés. Les modalités d’application ont été précisées par un décret d’application. Si cette solution est choisie, il faut savoir préparer ce processus et prendre du recul dès que les conditions sont rassemblées.

La transmission à un tiers : le cas le plus fréquent 

C’est le cas le plus fréquent de transmission d’entreprise, qu’elle soit familiale ou non. C’est parfois la meilleure solution qui résout les questions affectives que peut créer la reprise par un membre de la famille ou un salarié. Le repreneur peut être une personne physique ou une entreprise qui réalise ainsi de la croissance externe. 

 

 Pour en savoir plus : téléchargez le guide de la transmission

 Source CCI