Bienvenue Fermer

Vous êtes adhérent Médicis mais n'avez pas encore accès à votre espace personnel ?

Activer mon compte
Bienvenue Fermer

Comment lire votre relevé de carrière ?

Comprendre relevé carrière - Dossier | Médicis
Le relevé de carrière récapitule, dès 35 ans, l’ensemble des droits que vous avez acquis dans les régimes de retraite obligatoires auxquels vous avez cotisé. Les experts de Médicis sont à votre disposition pour vous aider à comprendre les informations qui y figurent et à avoir une meilleure visibilité sur votre pension future.

Qu’est-ce qu’un relevé de carrière ?

Le relevé de carrière, également appelé relevé de situation individuelle (RIS), est un document qui récapitule l’ensemble des droits acquis pour votre future retraite dans chacun des régimes de retraite obligatoires (régimes de base et régimes complémentaires) auxquels vous avez cotisé durant votre carrière professionnelle.

Il vous permet de vérifier que l’ensemble de votre carrière a bien été pris en compte. Vos droits sont exprimés en trimestres retraite (régime de base) et en points retraite (régimes complémentaires).

Comment obtenir son relevé de carrière ?

Que vous soyez artisan, commerçant, chef d’entreprise indépendant ou salarié de votre entreprise, vous êtes tout au long de votre carrière régulièrement informé de vos droits à la retraite au titre des régimes obligatoires auxquels vous avez été affilié.

Dès l’âge de 35 ans, et par la suite tous les cinq ans, vous devez recevoir automatiquement à votre domicile votre relevé de carrière, sans avoir à en faire la demande. Si vous ne le recevez pas, demandez-le à votre caisse de retraite.

Vous pouvez également télécharger votre relevé de carrière sur le site internet correspondant à votre régime : Relevé de carrière de la Sécurité sociale pour les indépendants ou Relevé de carrière de l’Assurance retraite.

Pour aller plus loin, consultez notre article : Connaître ses droits à retraite et faire une simulation retraite

Quelles sont les informations qui figurent sur votre relevé de carrière ?

Le relevé de situation individuelle comprend plusieurs pages.

La première page du relevé de carrière présente la synthèse de vos droits à la retraite acquis au 31 décembre de l’année précédente dans les régimes de retraite obligatoires auxquels vous avez appartenu durant votre carrière professionnelle. Y sont mentionnés :

  • le nombre de trimestres acquis au titre de la retraite de base (l’Assurance retraite pour les salariés, Sécurité sociale pour les indépendants – RSI pour les artisans et commerçants, etc.) ;
  • le nombre de trimestre qu’il vous faut compte tenu de votre âge pour partir à la retraite à taux plein (sans décote) ;
  • le nombre de points accumulés au titre de vos régimes complémentaires (Sécurité sociale pour les indépendants – RSI pour les artisans et commerçants, Agirc et Arrco pour les salariés cadres et non cadres, etc.).

Sur les pages suivantes de votre relevé de carrière, les informations suivantes sont détaillées selon vos différentes caisses d’affiliation, année après année :

  • période d’activité ;
  • activité ou nature de la période ;
  • trimestres acquis au titre du ou des régimes de base ;
  • revenus d’activité qui ont donné lieu à cotisation vieillesse ;
  • points acquis au titre du ou des régimes complémentaires, selon votre carrière.

Concernant les points des régimes de retraite complémentaire, la valeur de service d’un point de retraite n’est pas la même d’une caisse complémentaire à l’autre (Sécurité sociale des indépendants – ex RSI, Arrco, Agirc, par exemple). Pour connaître le montant de votre retraite complémentaire, il faudra multiplier le nombre de points obtenu dans chaque caisse, par la valeur de ces mêmes points dans chacune de ces caisses.

Outil très utile : le simulateur retraite du site Info retraite. Ce simulateur vous permet d’estimer le montant de votre future retraite, tous régimes confondus, et de signaler une anomalie dans la reconstitution de votre carrière.

Les points à vérifier sur votre relevé de situation individuelle

Il est essentiel de bien vérifier que l’ensemble de votre carrière a bien été pris en compte dans votre relevé de carrière, surtout si vous avez eu différentes activités professionnelles. Voici les points à vérifier :

  • les périodes d’activité indépendante et/ou les périodes d’activité salariée : vérifiez bien que toutes vos périodes travaillées sont bien inscrites ;
  • le nombre total de trimestres cotisés dans les régimes de base : vérifiez que vous bénéficiez bien de quatre trimestres pour chaque année pleine travaillée et que les trimestres assimilés à des périodes d’assurance (tels que le chômage, la maladie, la maternité, l'invalidité, etc.) sont bien indiqués ;
  • le nombre de points acquis dans les régimes complémentaires obligatoires.

Attention, ces informations sont parfois incomplètes : en particulier, les trimestres retraite accordés au titre des enfants ne figurent sur les relevés de carrière adressés aux assurés qu’à partir de 55 ans. Toutefois, dès l’âge de 45 ans, il est possible de demander la prise en compte des trimestres accordés au titre des enfants nés avant le 1er janvier 2010.

De plus, les informations transmises ne prennent pas non plus en compte les éléments de l’année en cours ou même parfois de l’année précédente.

En cas d’oublis ou d’erreurs, voir notre article sur les démarches à effectuer pour faire corriger son relevé de carrière

Des experts pour vous renseigner

Les informations figurant sur votre relevé de carrière sont parfois difficiles à interpréter et pas toujours complètes. Afin de  vous aider, vous pouvez, dès 45 ans, demander un rendez-vous avec un spécialiste de votre caisse de retraite.

Vous pouvez également solliciter à tout moment, et quel que soit votre âge, les conseils d’un expert de votre mutuelle Médicis. Dans ce dernier cas, vous aurez non seulement toutes les informations et explications concernant votre retraite obligatoire mais aussi un bilan retraite personnalisé avec des simulations concernant les solutions d’épargne retraite à mettre en place afin d’atteindre le montant de retraite que vous estimez nécessaire pour assurer votre train de vie.